SFR Presse

Le collectif de défense du DPM interpelle le maire

2 min

Dans un courrier adressé au maire de Saint-Paul, le collectif de défense du DPM s’attaque, après la fin des paillotes, au problème des véhicules garés sur l’arrière plage et parfois même sur la plage de l’Hermitage. Mercredi, il avait accusé Tamarun et la mairie de ne pas avoir réparé les barrières et plots défectueux, laissant ainsi les véhicules pénétrer sur le site. "Nous souhaitons que ce 31 d

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :