SFR Presse
L'Express
5 novembre 2019

BRISER LE TABOU DU DÉPISTAGE

Stéphanie Benz

6 min

5 likes

Stéphanie Benz
Stéphanie Benz

Pourrait-on éviter à plus de 8000 hommes par an de mourir, en France, d’un cancer de la prostate ? Pour Olivier Cussenot, la réponse est oui, et il a décidé de le faire savoir. Ce professeur d’urologie, chef de service à l’hôpital Tenon (AP-HP), à Paris, et expert pour l’Institut national du cancer, a une conviction chevillée au corps : l’absence de dépistage organisé empêche de repérer assez tôt

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :