SFR Presse
Le Figaro
22 mars 2019

Aux racines de la violence d’ultra-gauche

Mathieu Bock-Côté

3 min

Il ne sert à rien de critiquer le mouvement des « gilets jaunes » sans rappeler que la révolte des débuts, indéniablement légitime, n’a rien à voir avec la poussée émeutière de samedi dernier. Certes, une frange des premiers insurgés s’est radicalisée et ne sait plus trop comment s’arrêter. Plus encore, une crise qui s’éternise, quelle qu’en soit l’origine, favorise la remontée à la surface de la

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :