SFR Presse
Libération
5 août 2019

Kaboul : «Nous ne sommes plus maîtres de rien, nous subissons»

Dans la capitale afghane, où les attentats sont quasi quotidiens, les habitants ne croient plus en la paix malgré les négociations entre talibans et Américains qui se déroulent actuellement au Qatar.

6 min

3 likes

Les deux clients semblent aussi déprimés que le directeur du restaurant. Ils mangent en silence leurs kebabs pas assez cuits, les coudes sur la nappe en plastique. Les serveurs se sont assis à des tables qui resteront vides, perdus dans leur téléphone mobile. Le restaurant Sadaf, en plein centre de Kaboul, est grand. Il pourrait accueillir une bonne centaine de clients. Il y a seulement deux ans,

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :