SFR Presse
Le Parisien
23 janvier 2020

Jeunes et pourtant seuls

Le sentiment de solitude, mis en avant aujourd’hui dans le cadre d’une journée mondiale, n’épargne pas les plus jeunes. Selon une enquête, la majorité d’entre eux en souffrent.

Christine Mateus

2 min

Christine Mateus
Christine Mateus

Ils ne sont pas dans la précarité qui isole, pas dans  un âge avancé qui a fait que, au fil du temps, les proches ont disparu en vous laissant seul. Non. Ceux dont nous parlerons ont moins de 35 ans et, pourtant, 66 % d’entre eux « se sentent seuls » contre 44 % pour le reste de la population*. Les plus touchés par ce sentiment de solitude sont même les 16-24 ans, l’âge dit de tous les

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :