SFR Presse
Courrier Picard
30 octobre 2018

Sorti de prison pour viol, il agresse une éducatrice

2 min

AMIENS Si les décisions de justice étaient suivies d’effet, Mohamed Majaiti serait reparti au Maroc il y a 27 ans, puisque sa première condamnation à une reconduite à la frontière remonte à 1991. « Mais on ne m’a jamais expulsé », constate-t-il. Au lieu de quoi, on le retrouve donc ce lundi, à la barre du tribunal d’Amiens, quinze mentions au casier plus tard, dont deux importantes (huit et quinze

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :