SFR Presse
Le Parisien
21 octobre 2018

L’empereur mouille la veste

1856 Début juin, Napoléon III entreprend de Lyon à Avignon et Angers, une visite auprès des sinistrés des terribles crues, et organise l’aide publique. Une grande première.

Charles De Saint Sauveur

3 min

Charles De Saint Sauveur
Charles De Saint Sauveur

charles de saint sauveur @cdesaintsauveur Les messages alarmants, transmis par les préfets, pleuvent sur le télégraphe de l’Elysée. Après les pluies diluviennes d’avril-mai, digues et levées craquent. Les fleuves et les rivières — Saône, Rhône, Loire, Allier, Garonne… — débordent de partout… Cent mille hectares sous les eaux, du jamais-vu ! Des corps sans vie flottent dans les maisons. D’autres on

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :