SFR Presse
Sud Ouest
13 juillet 2018

Les réjouissances sont terminées

1 min

VICTOR-HUGO Dans la rue Canihac, à l’angle des cours Pasteur et Victor-Hugo, les initiatives prises en 2016 par les riverains pour égayer le quartier ont peu à peu disparu. Si les fresques d’Amo, Lule Pi, Moka Uno et du collectif 3GC ont tenu le choc et donnent toujours des couleurs au lieu, les jardinières placées dans les palettes accrochées aux murs ne sont plus ; au contraire des objets et déj

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :