SFR Presse
Le Figaro
9 décembre 2018

L’Ours

Marie-Noëlle Tranchant

1 min

Marie-Noëlle Tranchant
Marie-Noëlle Tranchant

« Nous comprenons les comportements animaux parce que nous avons les mêmes », postule Annaud, qui se lance dans un pari audacieux : raconter une fiction dont les personnages sont des ours, joués par de vrais plantigrades. Il a failli y laisser sa peau, a dépensé 125 millions de francs, mais 10 millions de spectateurs se sont rués vers L’Ours, en 1988.

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :