SFR Presse
Midi Libre
4 juillet 2018

Proxénétisme, traite d’humains, jusqu’à sept ans de prison requis

Hélène Amiraux

2 min

Hélène Amiraux
Hélène Amiraux

Correctionnel. Un réseau “nigérian” de onze personnes comparaît jusqu’à ce soir. Dense et éprouvante. C’est le moins que l’on puisse retenir de l’avant-dernière journée du procès de onze prévenus dont quatre “mamas” (* ) qui se tient devant le tribunal correctionnel cette semaine. Depuis les dénégations rocambolesques de ce Nigérian que les enquêteurs ont identifié comme le “banquier” sur l’échiqu

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :