SFR Presse
L'Express
25 septembre 2018

Je me suis toujours rongé les ongles

Mélanie Thierry

1 min

Mélanie Thierry
Mélanie Thierry

« Je me suis toujours rongé les ongles, ma mère en était désespérée, même le vernis amer ne m’en dissuadait pas. Et puis il y a eu une rencontre. Un dimanche de pluie [en 1997], avec mon père, on a quitté notre banlieue pour rejoindre la capitale. J’avais 16 ans, j’étais face à Peter Lindbergh, ça m’impressionnait beaucoup plus que le vernis amer ! Il a dit : “On se voit dans dix jours, on va fair

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :