SFR Presse
L'Indépendant
4 juillet 2018

La fac de Paul Sabatier doit revoir sa copie

1 min

Dans son bilan, l’agence de sûreté nucléaire épingle l’Université Paul Sabatier, à Toulouse, qui « n’a pas atteint l’objectif d’évacuer avant la fin de l’année » les sources et déchets radioactifs périmés entreposés dans son enceinte (372 au total). « Cette situation a été réglée dans d’autres universités, comme Poitiers ou Bordeaux » constate Bertrand Fremaux, membre de l’ASN Bordeaux. Bien que c

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :