SFR Presse
Libération
23 août 2019

Un balai bien monté

Conclusion de notre petite psychanalyse des objets magiques avec le balai.

3 min

Comment parler depuis plus d’une semaine de contes de fées, sans en passer par l’inéluctable balai qui, comme le chaudron (trou noir, suivez mon regard lubrique), est l’attribut essentiel de la sorcière, bonne ou méchante, qui s’en sert comme tout un chacun pour voler la nuit, et pourquoi ça ? Historiquement, avant d’en venir aux connotations sexuelles évidentes du balai phallique et de son crin f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :