SFR Presse
L'Indépendant
12 mars 2019

L’autre scandale Dépakine : Sanofi refuse d’indemniser les victimes

Frédérique Michalak

3 min

Frédérique Michalak
Frédérique Michalak

Le laboratoire pharmaceutique, dont la responsabilité dans le scandale de la Dépakine, antiépileptique tératogène prescrit à des femmes enceintes, a été reconnue par les tribunaux, refuse d’indemniser les victimes. C’est l’État, aussi condamné, qui, pour l’heure, va assumer - seul - les indemnisations. Autrement dit, le contribuable. Scandales en cascade autour de la Dépakine. L’anticonvulsivant f

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :