SFR Presse
L'Union
25 mai 2019

“UN PUR MENSONGE” SELON LE PRÉFET DE LA MARNE

1 min

Le préfet Denis Conus avait indiqué dans nos colonnes, dès lundi : « C’est elle qui est allée au contact. Ce qu’elle affirme est extrêmement grave, ses accusations sont infondées. J’espère qu’une plainte sera déposée afin qu’une enquête indépendante puisse avoir lieu. » Ce même lundi, lors d’un discours devant les policiers au commissariat de Reims, il leur avait dit sa « reconnaissance » et avait

Vous avez lu gratuitement une partie de l'article, pour lire la suite :